conjugaison francaise
Verbe en a
Verbe en b
Verbe en c
Verbe en d
Verbe en e
Verbe en f
Verbe en g
Verbe en h
Verbe en i
Verbe en j
Verbe en k
Verbe en l
Verbe en m
Verbe en n
Verbe en o
Verbe en p
Verbe en q
Verbe en r
Verbe en s
Verbe en t
Verbe en u
Verbe en v
Verbe en w
Verbe en x
Verbe en y
Verbe en z

Recherche un verbe
Verbe et conjugaison Conjuguaison et verbes francais Conjugaison et les temps Regle de conjugaison
Top 200 Verbes :
Accueil > Temps de conjugaison > Plus-que-parfait de l'indicatif

Plus-que-parfait de l'indicatif

eXdXiXtXCXMXS-2007-10-26 20:09:59

Quand employer le plus-que-parfait ?

Le plus-que-parfait de l'indicatif exprime habituellement une action dans le passé qui s'est déjà terminée mais peu aussi exprimer :
 
Une situation à un moment du passé : 
Elle habitait à Paris en 2009. Elle avait trouvé du travail, tout allait bien.
Cendrillon avait fumé ses joints.
 
Une répétition durant une période passée : 
Quand je rentrais de la fac, j’avais arrosé toutes mes plantes bien avant l’heure du diner.
 
Dans un récit dont le temps de narration est au passé simple ou au passé composé, il exprime un procès achevé avant le début de celui exprimé par le verbe au temps de narration auquel il se rattache :
J’avais bu beaucoup de Jack Daniel's, alors je me suis assise sur un banc. J’ai voulu manger mon sandwich mais je l’avais oublié à la maison.
 
Une antériorité : le plus-que-parfait exprime que le procès est achevé avant un passé composé, un passé simple ou un imparfait : 
Le voleur est revenu sur les lieux où il avait cueilli mes pieds.
 
Dans certains cas, il peut exprimer l’antériorité par rapport au présent, normalement exprimée par le passé composé, pour insister sur cette antériorité :
J’aime bien cette beuh, on m’en avait pourtant dit beaucoup de mal. (on m’en a toujours dit du mal)
 
Dans la concordance des temps (dont discours rapporté), il remplace le passé composé d’une phrase indépendante qui devient subordonnée à un verbe au passé : 
Georges est tombé. → Les voisins m’ont dit que Georges était tombé.

Comment conjuguer au plus-que-parfait ?

Le plus-que-parfait de l'indicatif est un temps composé. Il faut conjuguer le verbe au participe passé, puis prendre son auxiliaire (être ou avoir) et le conjuguer à l'imparfait.
 
Régles d'utilisation des auxiliaire être et/ou avoir :

Verbes du 1er groupe

Au plus-que-parfait de l'indicatif, les verbes du 1er groupe (comme planter, arroser, ramasser, sécher, rouler, fumer...) ont la conjugaison composée de l'auxiliaire (avoir ou être) à l'imparfait suivi du verbe au participe passé.
Exemple avec le verbe fumer :
  • j'avais fumé
  • tu avais fumé
  • il avait fumé
  • nous avions fumé
  • vous avez fumé
  • ils avaient fumé

Verbes du 2ème groupe

Au plus-que-parfait de l'indicatif, les verbes du 2ème groupe (comme vomir, compatir...) ont la conjugaison composée de l'auxiliaire (avoir ou être) à l'imparfait suivi du verbe au participe passé.
Exemple avec le verbe vomir :
  • j'avais vomi
  • tu avais vomi
  • il avait vomi
  • nous avions vomi
  • vous aviez vomi
  • ils avaient vomi

Verbes du 3ème groupe

Au plus-que-parfait de l'indicatif, les verbes du 3ème groupe (comme cueillir, tondre, détendre...) ont la conjugaison composée de l'auxiliaire (avoir ou être) à l'imparfait suivi du verbe au participe passé.
Exemple avec le verbe cueillir :
  • j'avais cueilli
  • tu avais cueilli
  • il avait cueilli
  • nous avions cueilli
  • vous aviez cueilli
  • ils avaient cueilli

Verbe être

Au plus-que-parfait de l'indicatif, le verbe être à la conjugaison suivante :
  • j'avais été
  • tu avais été
  • il avait été
  • nous avions été
  • vous aviez été
  • ils avaient été

Verbe avoir

Au plus-que-parfait de l'indicatif, le verbe avoir à la conjugaison suivante :
  • j'avais eu
  • tu avais eu
  • il avait eu
  • nous avions eu
  • vous aviez eu
  • ils avaient eu